Category Archives: Général

Et voilà, y a plus qu’à le monter !

By | Général | No Comments

Voilà aujourd’hui j’ai remonté les tôles et l’alternateur, on est donc presque au bout…

Reste :

– à trouver des supports de pot car ce pot passe pas dans les supports d’origine 🙁 !

– à régler le carbu (en particulier la vis de richesse qui est très difficilement accessible…) donc préférable de le faire avant qu’il soit tout cougné dans la voiture

– trouver un caoutchouc de Panda30 ! (mon bricolage ça va juste pour filtrer l’air maintenant pour mes tests mais ça prend trop de place)

et on pourra monter le nouveau moteur dans la Bambino !

Voici ce que cela donne :

dsc_0087-large.JPG

Bon le bleu c’est pas moi qui ai choisi, j’ai juste rafraîchi le tout… 😉

Ca va vrombir ! !!!!

Questions et réflexions sur les culasses…

By | Général, Mécanique, Moteur | 2 Comments

Hé oui, en essayant de chercher des infos sur une préparation « légère » d’un moteur de fiat 126 (650cm3), on se rend bien vite compte que le choix de la culasse est l’un des premier à faire, sachant qu’il va déterminer

  • le choix du carburateur (ou du moins du collecteur)
  • l’usinage plus ou moins important à prévoir
  • les performances de la future préparation

Pour résumer, au niveau des culasses on peut opter pour

  1. une culasse standard de Fiat126 650cm3 (sur laquelle on pourra effectuer plus ou moins de travail)
  2. une culasse de Panda30

En effet, les Panda 30 présentaient les mêmes culasses que celles des 126 (en gros) mais avec l’avantage d’avoir une double admission, c’est à dire qu’il n’y a pas un « trou » qui se divise en deux pour remplir les 2 chambres de combustions, mais 2 trous distincts, l’un pour la chambre de combustion n°1 et un autre pour la chambre de combustion n°2…

Vous trouverez toute une série d’explications très techniques et pointues sur cette page du forum de Porco…

Mon but ici étant de synthétiser et de vulgariser un peu tout cela, on va donc essayer de résumer les avantages et inconvénients de chaque choix :

1. La culasse de Fiat 126 :

Avantages :

  • en général très facile à trouver et peu chère (99€ neuve chez Autostoria)
  • pas d’usinage particulier à prévoir

Inconvénients :

  • Simple admission -> on pourrait tirer plus du moteur avec une autre culasse
  • si on veut profiter d’un carbu double corps (type Weber 30 dgf de la panda 30) il faudra prévoir l’achat d’un collecteur dont le prix avoisine en général 70€

2. La culasse le Panda 30

Avantages :

  • Permet de tirer le meilleur de nos moteurs bicylindres
  • Montage du carbu de la panda 30 facile (via un collecteur Panda30 original en général vendu avec le carbu)

Inconvénients :

Voilà donc en fonction de votre outillage, de ce que vous cherchez à avoir / faire avec votre moteur, de votre budget et de votre motivation vous ferez votre choix…

J’ai bien aimé ce résumé de Porco, qui définit la config moteur en fonction de ce que l’on cherche à avoir comme voture :


Prépa RACING – COMPETITION : culasse double entrée bien travaillée, grosses soupapes, et GROS carbu double corps simultané, style WEBER DCOE 40 et plus, avec AC (Arbre à Came) super costaud, c’est idéal pour course sur piste, avec un moteur prenant 6000 / 8000 tr/min, et qui coûte 90 milliard d’euros… a1011 Ca, c’est pas pour nous ! a1070

Prépa RACING – STREET : culasse double entrée travaillée, petit carbu double corps simultanés, style WEBER DCOF 32, SOLEX PHH 32, qui sont par construction busés en 23, donc pas si gros que cela pour un moteur de 700 cm3 ou 650, voir même parfait ! Le tout sur moteur bien préparé « maison » avec AC costaud, c’est ce que j’appelle une petite prépa sympa. Avec du temps et de l’argent, on peut le faire… a1044

Prépa WEEK END DRIVER – RALLYE : culasse simple entrée un peu travaillée, carbu double corps progressif, stye WEBER 32 ou 34 DMTR revu et corrigé en gicleurs, AC costaud. Côté finance, juste l’achat d’une pipe spéciale, d’un carbu d’occaz, et d’un bon AC, en choisissant bien le cross lob pour le couple…Là, c’est le couple de folie assuré à bas régime à mon avis ! De quoi sécher quelques petites voitures au feu rouge, si le moteur est bien travaillé.

Prépa DAILY DRIVER : culasse simple entrée d’origine, carbu double corps simultanés, style WEBER 30 DGF, AC un peu costaud, voire même celui d’origine, rien de bien extraordinaire, mais de quoi améliorer raisonablement les capacités mécaniques du moteur, sans se ruiner, et sans passer à la pompe tous les jours !

Voilà, partant de cela, en en regardant mes capacités en mécanique, mon budget et surtout ces descriptions, il m’a semblé bien plus adapté de partir sur le choix d’une culasse simple entrée, carbu Weber 30 dgf, AAC péchu (40-80-80-40), moteur bien refait… Pour mes 30 kms quotidiens ça devrait être un super compromis.

Bon dernier aspect, on entend partout parler de « préparer sa culasse… Et j’ai cherché… cherché… Bien difficile de savoir en quoi consiste exactement la préparation d’une culasse… Les seules infos que j’avais pu glâner c’était qu’il fallait essayer de raboter, d’agrandir, de polir les conduits d’admission et d’échappement, mais j’avais pas tellement plus d’infos que ça.

Puis je suis tombé sur cet article d’un forum de VW : http://www.flat4ever.com/showthread.php?t=31185

Vous y trouverez quelques infos très utiles pour la préparation de vos culasses…

Voilà grosso modo ce que j’ai pu trouver et les réflexions par lesquelles je suis passé pour décider de ma config moteur.

En espérant que ces quelques lignes auront pu vous aider un peu…

Les pièces arrivent !

By | Général | No Comments

Les commandes ont été passées la semaine passée et le premier carton est arrivé avec dedans :

  • une culasse neuve originale de chez Fiat
  • un kit embrayage
  • 2 soupapes d’admission
  • 1 condo
  • 1 jeu de vis platinées
  • 1 jeu de paliers de vilebrequin

J’attends toujours le collecteur de carbu pour monter mon Weber 30 DGF sur la culasse de Fiat 126, la pochette de joints de ce carbu histoire de tout mettre en ordre, et surtout les coussinets de bielles que Peter doit m’envoyer… La semaine passée il m’a dit que tout était en route, j’espère que ça ne va pas trop traîner…

Y a aussi les 2 soupapes d’échappement de chez Behmann qui sont en route, là aussi j’attend des news de la poste, j’espère pouvoir m’y mettre ce WE… On croise les doigts !

Voici quelques photos de la culasse :

culassedsc_0016.JPG

culassedsc_0022.JPG

MINABLE !

By | Général | No Comments

Bon ben c’est vrai, souvent on poste pour mettre en avant ses exploits mécaniques, ben là c’est plutôt le contraire…

Vous vous souvenez, hier j’avais rdv pour le contrôle technique de la 126 ?? Voici comment ça s’est passé :

– 10.30 Départ pour le centre de CT (15kms d’autoroute), pas de problèmes tout roule impec. Le moteur / chassis ont été nettoyés, ça devrait le faire…

– 11.00 Arrivée au centre de CT. J’éteins le moteur, passe sous la belle, essaie de tout bien nettoyer une dernière fois avant de la rentrer dans les garages où se passent les inspections.

– 11h10 : J’allume la belle pour la rentrer dans les garages… et là elle redémarre pas 🙁 !!! Vapor Lock, condo HS, bobine ? aucune idée d’où vient le problème mais ça veut pas démarrer… Je vais donc discuter avec le contrôleur qui fait la grimace mais accepte de me prendre 20 min plus tard (tout en me rappelant qu’une voiture devrait toujours pouvoir démarrer sinon y a un problème et bla et bla et bla…)

– 11h30 : démarre toujours pas ! rien à faire, même en poussant ça part pas ! La batterie commence à faiblir à force d’essayer ! Je pense aussi que je l’ai noyée tant j’ai essayé… Bien entendu, pas le moindre outil à disposition, pas de pièce de rechange…

– 12h00 : démarre encore et toujours pas ! Je file acheter un condo au garage du coins (heu… 20€ !!) et je le change comme je peux sans outils. En essayant de la redémarrer par le moteur (en poussant le levier du démarreur à la main), le câble du démarreur touche le + et il fond ! Voilà, j’ai plus de câble de démarreur ! Ah quand ça veut pas …

– 12h30 : arrivée de mon pote FX pour tracter la voiture jusqu’à chez moi. On attache le tout, puis j’essaie tout de même de a démarrer en me faisant tracter et là elle part après plusieurs essais ! Tout tourne impec…

– 13.00 Suis de retour au garage pour remettre la 126 en place. Tout ça pour rien ! Pffffffffffff

Alors bon ce que j’en retient :

– jamais se séparer de la trousse d’outils d’urgence !!!!

– jamais se séparer de la trousse de pièces d’urgence !!

– monter une bobine double (pour le CT j’avais remonté la bobine simple avec le delco) qui pour ma part à toujours permi de redémarrer sans problèmes (même si d’autres choses peuvent être la cause du non redémarrage…) !

– ne pas actionner un démarreur à la main car le câble baille et risque de fondre

Je vais donc remettre tout ça en état et je reprendrai un RDV au printemps…

Pffff sur le coup, vraiment minable !

Le grand test de la bambino !

By | Général, Mécanique | No Comments

Bon c’est un peu pompeux mais c’est juste pour annoncer que la date de l’expertise (le contrôle technique) de la 126 a été fixé à mercredi 12 décembre… :-O !

Demain donc c’est le contrôle antipollution, puis samedi remise en état de la partie électrique (je tourne pour l’instant avec un bricolage à la McGuyver : 2 bobines simples, du film adhésif, des « sucres, …) enfin juste de quoi aller faire mon contrôle antipollution et revenir…

Lundi passage chez le garagiste pour lui refaire une beauté (nettoyage chassis et moteur, malheureusement pas le temps de le faire ce WE !), et mercredi c’est le grand test !

J’espère pas vraiment sortir avec la voiture OK, mais plutôt avoir un bon devis des points à revoir pour le contrôle « sérieux » sur lequel je compte, et qui aura certainement lieu au printemps, le temps de tout remettre en état. Bien entendu, si ça passe sans frais c’est tant mieux mais comme j’ai vraiment pas eu le temps de voir de quoi il en retournait de cette petite 126 je sais pas à quoi m’attendre…

On verra bien ! 🙂

Magnifique animation 3D !

By | Général | No Comments

Superbe :

Bravo au gugusse qui a monté ça c’est vraiment bluffant !

Les logos de la FIAT

By | Général | No Comments

Trouvé sur le net :

Sympa…

La neige est là !

By | Général | No Comments

Voilà, juste un petit post pour vous montrer que la neige est arrivée…

DSC_0231.JPG

Les belles ont été placées bien au chaud pour l’hiver, mais elles guettent le moindre jour de soleil pour profiter d’aller se dégourdir les roues 😉 !!

Dégoter une bobine double

By | Général | 2 Comments

Comme j’avais pas mal cherché pour trouver des bobines doubles quand j’ai eu à la changer, je vous fais le topo :

Vous avez les revendeurs normaux (pour moi c’est en général Behmann) qui vendent ça à environ 45€- et ça peut grimper plus haut…

Sinon y a mon copain Peter (http://stores.ebay.de/Peter-Autoteile qui est en fait pas du tout un copain mais comme c’est mon blog je dis ce que je veux !) qui a toujours des super prix pour les pièces de Fiat126 ! Il a des stocks de Pologne ! Chez lui la bobine double (doppel Zundspühle je crois) c’est environ 26€…

Finalement la solution la plus avantageuse c’est eBay. Et là c’est pas forcément facile de trouver une bobine double de Fiat 126Bis ! Alors vous pouvez aussi sans autre acheter une bobine de 2CV qui est une bobine double également et qui va fonctionner imepc ! Surtout pour les Français, ça va être autrement plus facile à trouver et pour pas cher (pour info la mienne a été achetée 16€ frais de port inclus).

Faites juste gaffe, y a des modèles 12V et des modèles 6V, faut choisir le 12V sinon ça va foirer ! J’étais sceptique, j’en ai commandé une et je l’ai montée sur ma 126, tout tourne sans aucun problèmes !

ATTENTION : contrairement à ce que je croyais toutes les bobines ne fonctionnent pas… Voir le post plus haut…

Roulez jeunesse !

Avec le froid…

By | Général | One Comment

… vient le temps des bonnes soupes chaudes devant la cheminée… !

Parce que j’ai pas de garage à disposition, je bricole devant ma maison, sur la pelouse !

Alors avec les températures fraîches et la nuit qui tombe au milieu de l’après-midi, c’est moins facile et moins motivant de passer sa soirée sous la Fiat à bricoler. Le rythme de mise à jour du blog s’en trouve d’ailleurs fortement ralenti !

Je pense que je vais profiter de l’hiver pour passer une bonne commande chez Behmann pour que tout soit impec dans la voiture (les roulements de roues avant qui crient, les moquettes, les câbles, cabochons fendus à changer, phares arrières à remplacer car beurkkk.. etc etc… ). Bien entendu, je tiendrai à jour le blog avec les changements et réparations effectuées tout au long de l’hiver.

Ah et bien entendu, reste l’AAC à changer, je vais m’y attaquer dès que j’ai une après-midi de libre !!! Merci encore Porco pour tes explications !

Jusqu’à Lutry en 500 !

By | Général | No Comments

Eh oui, pour tester la nouvelle boite rien de mieux qu’un aller-retour jusqu’à Lutry en Fiat500 ! Avec la boite de 126 qui tire donc plus long le trajet devrait être plus agréable et un peu plus rapide, c’est ce que je voulais tester en plus de la fiabilité du montage.

Donc aucun soucis à noter sur ce trajet, lors duquel je me suis permis une petite pause café après 60kms d’autoroute ! La vitesse moyenne était de 93km/h, et ce sans jamais avoir l’impression de maltraiter ou de pousser trop loin le moteur. Une bonne vitesse de croisière !

En ce qui concerne les vitesses de pointe j’ai testé à deux ou trois reprises et à chaque fois j’arrivais à 112 / 113 km/h. Là par contre on sent qu’il faut pas non plus rouler 20 kms à cette allure sous peine de tout briquer.

Les vitesses ont été relevées via un module GPS, au compteur c’était bien plus haut (presque 125km/h quand on flirtait avec les 113 réels !)

Avec ce montage boite et moteur de 126 l’autoroute fait quand même bien moins peur ! On peut même dépasser hé hé hé ! Bon, autant dire qu’il faut viser le créneau où y a pas toute la colonne de gauche qui roule à 140km/h et où y a pas un Fanjo qui déboule à 180 KM7H mais c’est bien possible de laisser derrière-soi les camions !!! :-)On verra si le retour ce soir se présente aussi bien !

Hé bé on dirait que cette fois la boite va pas exploser !!!

By | Boîte de vitesse, Général | No Comments

Hé oui, j’ai enfin réussi à monter cette boite de 126 et à la tester, et ôh miracle j’ai pu faire 15 bornes (7 kms de descente et 7 kms de… montée bravo ! le km restant c’était parce que j’ai tourné un peu en rond dans un giratoire 😉 ) et la boite a pas pété !!

Pas trop de bruits suspects, pas de craquements, les vitesses passent toutes, enfin, tout semble OK quoi !

Maintenant j’ai vraiment été surpris par la longueur des rapports !!! Pffiou c’est autre chose que la boite de la 500 !!! Au plat je me suis surpris à 80 en 3è (je pense que je roulais effectivement à 70-75 vu la marge d’erreur) mais bon ça fait bien plus qu’avant ! La synchronisation c’est aussi super agréable, surtout en descente ! Le double-débrayage, donc le pas de freinage juste avant le contour c’est toujours terrifiant !!! Donc là vraiment la classe !

Par contre faut bien dire que pour la montée ben… ça tire au cul ! Autant cette boite c’est chouette au plat et à la descente, autant j’ai pas été convaincu pour la montée !

Alors pour l’instant je vais tester comme ça quelques temps, et ensuite je verrai si je laisse cette boite ou si je reste (définitivement) sur une boite de 500 !

L’idéal… ça serait une boite de 500 avec synchronisation… Un jour, peut-être…… 🙂

Et un peu de matos en plus dans l’atelier !

By | Général | No Comments

L’autre jour je suis passé un peu par hasard sur le site de vente de bagnoles suisse autoscout24.ch, et j’ai fais une recherche sur les Fiat126… Et je suis tombé sur une annonce pour une Fiat 126 de 1979, vendue selon l’annonce « avec moteur de rechange et pièces »…

J’appelle et il semble qu’il y ait pas mal de matos d’après la dame que j’ai au téléphone. Il semble aussi qu’elle doit se charger de vendre le tout mais qu’elle n’y connais rien. Donc je décide de payer la moitié d’avance le jour même et d’aller chercher tout cela.

J’y suis donc allé hier, j’ai vu la Fiat qui a un peu de rouille dans les bas de caisses, et qui pisse un peu d’huile mais qui semblait dan un bon état général, et surtout elle était immatriculée il y a encore 2 jours, ce qui donne tout de même une bonne garantie (parce qu’en suisse tu fais pas long sur la route avec une poubelle !)

Donc voici la petite :

P1060416.JPG

Je suis ensuite aller charger les pièces..

dsc00646.JPG

 

et une fois déchargé ça donne ça :

DSC_0632.JPG

Il y a donc :

  • un moteur de 650 cc
  • une boite de 126
  • un démarreur à tirette
  • 2 fauteuils avant
  • 2 portières avec les joints de porte
  • 2 trains roulants
  • tout le vitrage sauf le parebrise
  • les moquettes
  • l’isolation
  • 4 roues complètes (pneus 135 R12 en piteux état)

Cette semaine je vais recevoir la 126 qui sera rapatriée, j’étais pas équipé pour ramener le tout…

Autant dire que j’ai du pousser pour tout faire rentrer dans mon atelier qui est je vous le rappelle une cabane de jardin de 7m2… 🙂 !

Livre « Votre Fiat 500 »

By | Général | No Comments

Voilà il circule déjà sur la toile mais comme je l’avais pas trouvé en un seul fichier j’en ai fais un PDF…

Servez-vous (via click droit sur le lien -> Enregistrer sous…) mais attention 33MB (à pas télécharger depuis son mobile ah ah ah) 😉

VOTRE FIAT 500

 

PS : j’ai réuploadé le fichier en meilleure qualité et il a un peu grossi (33mb maintenant)…

500 des Alpes

By | Général | No Comments

Hier j’ai eu un moment pour passer au rassemblement « La 500 des Alpes » qui se déroulait à Crans-Montana.

Y avait de la belle mécanique, de l’Abarth partout, du Giannini aussi, des Giardiniera, la nouvelle 500 venue spécialement d’Italie, et aussi (ma préférée) y avait une 600 Multipla française, trop belle !Voici quelques images prises avec mon mobile, donc pas de trèa haute qualité…

dsc00625.JPG

dsc00623.JPG

dsc00621.JPG

dsc00617.JPG

dsc00613.JPG

Voilà encore merci aux organisateurs, c’était une bien jolie journée, même si l’ego en prend un sacré coup (bé oui, y en a tellement de plus belle que la mienne pffffffffff 🙂 ah ah aha h 🙂 !!!)

Nettoyer ses pièces à l’électrolyse

By | Carrosserie, Général, Mécanique, Tutos | 2 Comments

Comme le décrit Tibo dans son blog, on peut facilement recourir à l’exectrolyse pour dérouiller ses pièces !

http://la5oopourlesnuls.free.fr/dotclear/index.php?2006/12/02/37-electrolyse

C’est facile, pas cher, pas (trop) dangereux, ça mange pas de pain, et surtout ça marche super bien !

En gros, gardez en tête que ce que vous devez avoir sous la main pour faire de l’électrolyse, c’est

  • un chargeur de batterie ou un chargeur quelconque (pour moi c’est 12V -10Amp), je sais que d’autres combinaisons peuvent fonctionner, faites des recherches si jamais sur le net…
  • une grande bassine, enfin grande pas forcément, faut qu’elle soit adaptée à la taille des pièces à dérouiller en fait. Je vous conseille de la prendre en plastique, style vieu sceau, moi j’ai recyclé la baignoire de bébé du petit 😉
  • de la soude caustique (j’ai trouvé cela en drogerie, 5kgs pour 20 € et j’en ai pour les 3 ans à venir au moins ! )
  • des tôles en inox, j’ai trouvé cela au rayon … barbecue de mon castomachin ! J’ai pris les grandes satules pour tourner 4 hamburgers à la fois, trouées partout, bien épaisses, j’ai viré la poignée et voilà mes plaques en inox !
  • de l’eau (si vous pouvez mettez-là tiède dès le début…)
  • une pièce à dérouiller bien entendu !

Voilà donc maintenant la mise en place :

  1. dans la baignoire fixez sur les côtés les plaques inox, et reliez-les entre elles par du fil de fer. Laisser aussi un fil dépasser hors de la baignoire, c’est là que vous allez connecter le + du chargeur (je vous déconseille de plonger directement la pince croco du chargeur dans le bain il morfle grave…)
    J’ai mis aussi une plaque au fond de la baignoire pour avoir de lpinox vraiment partout (je l’ai « isolé » de la pièce à dérouiler en posant un grillage en plastique dessus, vous savez ces grillages pour enlever le surplus de peinture des rouleaux de peintres).
  2. remplissez d’eau (faites le niveau en fonction de la taille de votre pièce…)
  3. « branchez » à la pièce à dérouiller un fil pour pouvoir « l’électrifier » sans avoir là aussi à plonger la pince croco dans le bain
  4. plongez la pièce dans le bain, en faisant attention à ce que cette dernière ne touche pas les plaques en inox (sinon c’est court jus au branchement ! )
  5. branchez la pièce au – du chargeur et les plaques inox au + … Si tout est ok il ne se passe rien, l’eau n’est pas assez conductrice de courant pour faire transiter quoi que ce soit du – au + donc l’aiguille du chargeur reste à 0 ampères. Si ça grille c’est que vous avez un court-jus , la pièce touche certainement les plaques en inox.
  6. là il va falloir mettre la soude, ni trop ni pas assez… Alors parfos j’ai lu des savants dosages, mais en fait j’ai remarqué que selon la taille de la pièc e immergée, la quantité d’eau, et la tempèrature de cette dernière, ben la quantité de soude variait vraiment pas mal… Donc là tout est paré, reste juste à incorporer la soude… Allez-y gentillement, par toutes petites doses (style cuillère à soupe bien pleine à la fois), en mélangeant bien le bain pour dissoudre la soude. Au fur et à mesure vous allez voir monter l’indicateur d’ampères, moij’arrête à 9 (mon fusible est à 15) car d’expérience ça monte encore un peu en chauffant… Ca va faire des bulles, un peu de grésillement, c’est normal !
  7. laissez le tout telquel pendant plusieurs heures, une nuit ou plusieurs jours selon l’état de rouille, vous pouvez sortir la pièce pour contrôler l’état pendans l’opération, puis la retremper s’il reste de la rouille !
  8. une fois le bain terminé brossez et séchez bien la pièce, et si vous avez à la repeindre ne pardez pas, la rouille revient très vite !

Donc comme vous le voyez c’est vraiment facile et ça marche super bien ! Il faut savoir que l’électrolyse ne « casse » pas les pièces, elle peut les fragiliser un peu mais là encore j’ai lu ça des fois et aussi on m’a dit le contraire, pour info j’ai passé mes cylindres pendant 48h à l’electrolyse et ils ont pas morflé, ils étaient presque neufs après ça !

Les choses à savoir :

  • faire attention en manipulant la soude
  • on peut laisser les pièces autant longtemps qu’on veut (plusieurs jours) sans qu’elles morflent
  • on peut mettre une pièce qui est peinte et/ou sale directement dedans, l’électrolyse va décoller la peinture, la graisse, etc… 😉

Alors à vos pièces rouillées !!!

Alors quelles différences de perf entre un 500cc et un 650cc ?

By | Général | No Comments

Bon c’est tout bon, le moteur de Fiat126 est dans le compartiment moteur de a Fiat500 ! Et comme la boite n’a pas changé ben c’est pile poile pour comparer les performances !

On lit partout que le moteur de 650cc dan une 500 c’est illégal (sauf si tu fais valider cela par les mines / les service auto en CH) mais que c’est la grande classe…

ET BIEN C’EST VRAI !

Dans la pratique, ça signifie quoi ?

Comme je vous le disais, j’ai changé le moteur mais j’ai conservé la boite originale de la 500, j’ai juste changé la cloche donc le démarreur qui ne sont pas idems entre les 500 et 126. Les rapports sont donc restés identiques, je dois encore double débrayer pour changer les vitesses car elles demeurent non synchronisées.

J’ai donc testé le moteur sur route normale, sur autoroute et sur route de montagne. L’impression générale c’est que avant le changement on se dit que finalement, le moteur de 50 va pas si mal que ça, qu’on va doucement mais sûrement, que c’est la dolce vita à 40km/h, et que « ça me servirait à rien de rouler plus vite de toute mainère »… Teu teu teu… balivernes ! Avec un moteur de 126, ben c’est tout le plaisir de la Fiat 500 sans les tracas ! C’est vrai, les côtes s’avalent sans la peur au ventre de faire une file derrière soi, même à 3 dans la voiture on sait qu’on va pouvoir rouler sans faire hurler le moteur, enfin c’est vraiment la grande classe.

Sur autoroute, va pas falloir imaginer rouler à 120km/h pendant 3 heures… En testant j’arrive à 110 au GPS mais j’ai pas fais plus de 5 secondes à cette vitesse, c’est pas bien bon pour la petite… Mais donc le potentiel est là, c’est surtout agréable de savoir que le 48 tonnes de devant qui roule à 90km/h on peut se lancer pour le dépasser. Pour ma part, la vitesse de croisière idéale sur autoroute c’est 90 au compteur (83 au GPS), fenêtre et toit ouverts…

En ville, ben on est bien vite en 3è, et on peut la laisser pratiquement tout le temps. Bon au feu rouge on repasse la 1è mais sinon même à moins de 20km/h on peut repartir sans que le moteur ne toussotte, c’est vraiment le pied ! Et les rampes style sorties de parking souterrain que l’on devait faire en 1ère faute de caler auparavant, ben là en 2è tout passe sans autre, là la 1ère c’est vraiment pour lancer la voiture, ensuite la 2è on peut la laisser tant que la voiture n’est pas à l’arrêt complet.

Sur les routes de montagne maintenant… C’est là que je souffrais le plus, comme j’habite à 9km de la gare qui me ramène du taf chaque jour, souvent je laissais la petite Fiat500 au garage pour monter avec mon Chrysler Voyager (…) car je voulais pas faire soufrir la piccolina. En effet, la montée c’était en 2è, à 30 – 35 max, régime assez haut, vraiment pas agréable. Impossible de passer la 3è, avec en plus la boite non synchronisée je devais attendre 1 seconde pour passer la 3è et j’avais perdu tout mon élan, vraiment impossible à passer sur les 9 km de montée. Ah non y avait bien 2 km au bas de la pente où je pouvais le faire mais il fallait pas que le corniouto de devant freine ou laisse passer un piéton (on est en CH), sinon j’étais bon pour rester en 2è dès ce moment là… Le calvaire donc ! Ben là, avec ce moteur, je passe 1è – 2è – 3è et c’est partipour une montée à 50 – 60 km/h sur les 9 km !!! Pas besoin de repasser la 2è, c’est un peu limite dans une épingle qui monte sec mais seul dans la voiture ça passe sans faire du rally, au pire 2è et re 3è… Formidable ! Quel panard ! Le moteur pousse assez pour que l’on ne soit plus ennuyé par la montée, et par temps humide on peut même s’amuser à faire glisser un peu l’arrière mais bon attention quand même 😉 !

Comme je disais on garde donc tout le plaisir de conduire une 500 mais avec le petit plus de puissance qui fait que tuot devient agréable, ou plutôt que plus rien n’est désagréable… C’est pas une ferrari, z’aurez pas 600 chevaux ni même 30 sous les pieds mais les 24 chevaux annoncés suffiront amplement à rendre cette jolie 500 très agréable !

Quand j’aurai l’occasion je testerai la boite de 126 plus longue et synchronisée pour me faire une idée de la différence, et je vous tiendrai bien entendu au courant !

Régler l’embrayage

By | Général, Mécanique, Moteur, Tutos | No Comments

Voilà une opération bien facile à réaliser et qui pourtant m’a posé pas mal de tracas car je ne comprenais pas ce que les gens entendaient par « débloquer le contre écrou », « 28 mm de garde » etc etc etc…

Le système d’embrayage sur nos 500 est assez simple : sur la cloche de la boite à vitesse se trouve un levier qui va actionner et pousser la butée d’embrayage contre le mécanisme lorsque l’on appuie sur la pédale d’embrayage. Le but du réglage de l’embrayage sera donc de régler la longueur utile du câble d’embrayage, afin d’actionner plus ou moins ce levier.

Pour régler la longueur du câble, c’est assez facile : il est terminé par une tige filletée sur laquelle viennent se visser deux écrous : l’un est ovale d’un côté et vient appuyer contre le levier, et l’autre est un écrou standard que l’on va serrer contre l’écrou oval pour le bloquer, c’est ce que l’on appelle le contre-écrou (je le dis comme ça parce que moi je savais pas ce que c’était…)

P1060157.JPG

Sur cette photo on voit bien le levier (auquel le ressort est accroché), et le trou dans celui-ci. On voit aussi la fin du câble (la tige filetée) avec les 2 écrous dessus. Il suffit donc de sortir les 2 écrous, de mettre la tige filletée dans le trou du levier, et de visser, visser, visser (c’est loooooong !) l’écrou ovale, puis une fois que tout est bien réglé de le bloquer avec le petit écrou.

Une chose à ne pas oublier c’est de serrer aussi la petite pièce métallique vers le nez de la boite qui permet de bloquer la gaine du câble d’embrayage contre la boite. Si vous oubliez ça ben ça va pas marcher bien entendu… On voit cette pièce tout en haut à droite là où la tresse de masse vient fixée.

P1060163.JPG

Pour savoir combien il faut visser ben il fut avoir 2 à 3 cm de garde à la pédale, c’est à dire que la pédale doit avoir 2 à 3 cm de course pendant laquelle la butée ne touche pas le mécanisme. On sent bien, la pédale va « dans le vide » sur 2 à 3 cm… Après ces 2 à 3 cms la butée vient appuyer contre le mécanisme, et sur le reste de la course ben ça débraye ! Tout smple non ? (merci Mitch pour la précicion !!)

J’ai ramarqué que la seule fois où j’avais pas bloqué le contre-écrou à la clé ben le tout s’est déserré avec les vibrations je pense… Donc pensez à bien le serrer ! Voilà comme je vous disais c’est vite fait et pas bien compliqué… Juste un peu looooooooooong à visser / dévisser ces écrous, mais si comme chez moi ils tournent à la main ben ça va encore 😉 !

Bon réglages !

Démontage, montage, démontage, remontage et au final ben…

By | Général | No Comments

Bon ben une fois de plus j’ai pas bien réfléchi, et ça m’a pas bien aidé en terme de timing…

L’autre soir j’ai décidé de remonter ma boite de 126, vu que tout semblait maintenant OK (plus d’accroche, de bruits, rien…). Je pose donc le moteur de ma 500, ainsi que la boite, je sors la boite, j’en extirpe la cloche que je remonte sur la boite de 126, je serre le tout selon la RTA, avec une bonne dose de pate à joints pour éviter les fuites, bref je fais du boulot propre pour en avoir fini une fois pour tout avec ces montages et démontages…

Une fois tout bon, je porte la boite vers e moteur, je la fixe au moulin, et je remonte le moulin. Opération vite écrite mais moins vite faite… Donc je positionne le tout plsu ou moins avec le cric, je bloque la traverse arrière en place, et je vais fixer le support de boite / la boite en place. Je continue en fixant la tringlerie de la boite, le cable du compteur, je sors de dessous la voiture et je m’attaque au moteur : câbles d’accélérateur et starter, câbles électriques, allumage, 25 minutes pour réussir à mettre la grosse gaine d’air frais en place 🙁 puis je m’assied au volant pour tester… Mince j’ai oublié de serrer l’embrayage, je me couche sous la voiture, attrape le cable d’embrayage, tire sur le levier… qui coulisse étrangement librement… NON !!!! J’AI OUBLIE DE METTRE LA BUTEE D’EMBRAYAGE !!!!!!! 🙁 🙁 🙁 !!!

Bon là soit je pleure, soit je bouge mes fesses, donc je redémonte, sépare la boite, positionne la butée, resolidarise le tout, je remonte, reconnecte le tout, cette fois y a tout qui semble OK, mais bon il est 23h45…

Impatient, je descend la voiture des chandelles, elle démarre au quart de tour, et là je pars faire une petite course de test. La première est très bruyante, un peu criarde (style marche arrière), mais les 2è, 3è et 4è sont OK. Donc c’est parti pour 2km de descente pour entendre les bruits éventuels sans trop charger la boite, puis demi-tout et je remonte.

Bon ben je sais pas ce qu’il y a eu mais au bout d’un km de remontée ben j’ai entendu en 2 secondes un bruit de frottement puis un CRAK CROUIK puis la voiture a bloqué là au milieu de la route, en 3è… Bloquée au milieu, plus moyen de la faire bouger (les rapports ne rentraient plus… ).

Je l’ai donc laissée là dormir, suis rentré à pieds, puis le matin on l’a remorqué, elle bloquait plus mais était toujours bien bruyante…

Alors vous savez quoi ? Ben j’ai tout redémonté, puis remonté la boite de la 500… Vous pensez que je commence à savoir y faire dans le montage / démontage 😉 !

Pour la boite de 126 ben je lui referai une beauté cet hiver je pense là j’ai plus le courage et avec ma boite de 500 ça le fait bien pour l’instant 😉 ! Bien entendu je vous tiendrai au courant !