La boite synchronisée est prête !

Bon hier a été une soirée faste : en deux heures j’ai pu aller assez loin dans ce que j’avais planifié :

  • faire des repères sur les support de roulements !!!
  • démontage des supports de roulements de différentiel
  • démontage de la cloche de boite de la boite 126
  • sortie du groupe différentiel
  • démontage du groupe différentiel
  • démontage du groupe différentiel de la boite foutue pour sortir les arbres de roues uniquement (je voulais conserver un couple conique apairé…)
  • changement des arbres
  • remontage du groupe différentiel
  • remontage de la cloche avec pâte à joints et loctite
  • remontage des supports de roulements selon les repères avec pate à joint et loctite
  • remplissage avec 1.1l d’huile

Voilà donc la boite semble tout OK, j’ai testé à la main et tout semble impec. Les vitesses passent, rien ne semble couler ni crocher… J’aime autant vous dire que cette fois j’ai pris garde à pas toucher aux réglages des portes-roulements 😉 !!

Me reste donc juste à :

  • déposer du moteur – boite de la 500
  • monter la boite de 126 sur le moteur
  • remonter l’ensemble moteur-boite de 126 sur la 500

Ah oui, une petite combine : cette fois les repères sur les portes roulements je les ai faits en appliquand un petit coup de dremel… La dernière fois le stylo indélébile avait pas résisté à la brosse métallique que j’avais utilisé pour nettoyer le porte-roulement et le carter de boite ! Avec mon petit coup de Dremel y a eu aucun problème et la marce est persistante 🙂 !!

Leave a Reply

*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Anti-spam image

%d blogueurs aiment cette page :