Et voilà, un moteur remonté !

By 20 janvier 2008 Mécanique, Moteur No Comments

dsc_0032.JPG

 

dsc_0029.JPG

 

 

Et oui, après comme les pièces sont arrivées vendredi et que le programme du WE était « light » y a eu moyen d’avancer dans le remontage… et même de terminer !

Donc pour résumer, ce moteur est un moteur de 126 650cm3 avec une petite préparation :

  • Arbre à cames 40-80-80-40
  • Culasse de Fiat126 neuve un peu préparée (pas des masses, juste un peu raboté les conduits d’admission et d’échappement, puis poli la moindre. Ls 4 soupapes sont neuves également.
  • Carbu Weber 30 DGF de Panda 30 (avec un collecteur usiné spécialement pour gagner qqes cms).
  • boite de 126 synchronisée
  • pot sport (Michaël)

Voilà donc rien de trop méchant !

Je n’ai pas encore reçu le kit de joints du carbu Weber 30 DGF, ni le collecteur d’admission donc pour l’instant j’ai fait le montage avec un carbu d’origine Weber 28.

Donc, depuis vendredi j’ai remonté tout le moteur, en prenant bien entendu soin de changer les joints et toutes les pièces d’usure (paliers de vilo, embrayage complet, pompe à essence, durites, coussinets de bielles, segments, bougies, condo et rupteur, soupapes, etc etc…

Une fois cela remonté j’ai tout mis en place pour pouvoir allumer le moteur « par terre », donc :

  1. montage d’une bobine sur le moteur (sur une des vis qui tient les tôles comme elles n’ont pour l’instant pas été montées)
  2. branchement de la bobine : les fils HT aux bougies, le « 1 » relié au condo et le « 16 » relié au + de la batterie

    dsc_0027.JPG

  3. branchement de la pompe à essence à une durite qui plonge dans un jerrycan (sans oublier de mettre une durite du retour de carbu dans le jerrycan…)
  4. mise en place du démarreur : comme j’avais pas de cloche sous la main je l’ai monté directement contre le bloc moteur en intercalant 2 écrous pour créer l’espace adéquat

    dsc_0021.JPG

  5. branchement du démarreur (par le biais de câbes de pontage) : le + sur le … + et le – sur la carcasse du démarreur

    dsc_0020.JPG

Donc une fois ce branchement effectué j’ai laissé tourner quelques secondes sans les bougies pour mettre en route le système de graissage, et j’en ai profité pour contrôler que l’étincelle était bien là, bien bleue… C’étai bien le cas !

Une fois cela fait j’ai remis les bougies en place, branché les fils HT dessus et j’ai relancé le démarreur ! En à peine quelques tours de moteur il s’est mis à sauter gaiement dans mon atelier ! Super !!!

Et dire que pour le premier remontage j’en avais eu pour plusieurs jours de remontage et de mise au point pour enfin l’entendre toussotter et démarrer, là il a démarré directement ! Quel plaisir !

Maintentant j’attend avec impatience le kit de joints du Weber 30 et le collecteur et je ferai le montage final. Mais au moins comme ça j’ai pu contrôler que tout tourne comme une horloge (suisse…) ! Je me réjouis de terminer tout ça pour pouvoir enfin tester cette petite préparation sur la 126 bambino ! Je pense que ça sera pendant le mois de février, enfin dès que je pourrai accéder à mon atelier en voiture, pour charger le moteur. Là y a encore pas mal de neige donc impossible de le charger !

Leave a Reply

*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Anti-spam image

%d blogueurs aiment cette page :