Les différentes parties d’une boite à vitesses

Bien souvent on parle de boite de vitesses, et faut bien avouer que pour moi à part « une pièce qui coûte très cher si elle pète », ben ça restait vraiment très très opaque comme histoire !

Comme j’en avais ramené une d’italie (une de 126 syncronisée) ben c’était la bonne occasion de démonter tout ça et de voir à quoi ça ressemble !

Voici donc à quoi ça ressemble quand on a frotté un peu :

P1060011.JPG

et voici en résumé les 3 parties qui composent cette boîte :

P1060017.JPG

On trouve à gauche la cloche, au milieu le groupe différentiel et à droite la partie de la boite avec les pignons de vitess etc.. qu’on ne verra pas ici (il y a un très très bon tuto sur la réfection d’une boite à vitesses chez Porco).

La cloche est la partie qu’on va « coller » au moteur, côté embrayage. C’est sur cette partie que vient se fixer le démarreur.

Le groupe différentiel se compose du différentiel, des roulements et des arbres de roues. C’est la partie qu’il faut démonter pour adapter des arbres de roues de 500 sur une boite de 126. Je vais faire un billet là-dessus pour détailler cette opération.

Finallement la partie de la boite où se trouvent les pignons de vitesse etc… C’est là que se changent les diverses pièces d’usure (si la 1è lache après 1 mètre par ex). Une fois encore je vous conseille le site à Porco pour cette partie très technique que je n’ai pas du tout abordé dans ma réfection.

Leave a Reply

*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Anti-spam image

%d blogueurs aiment cette page :