PAC : essayer de comprendre comment elle fonctionne !

Nous avons fait installer une PAC dans notre maison (finie en juin 2010) et avons, au début de l’hiver, rencontré des soucis d’eau chaude, qui ont pu être résolus par le passage et l’intervention du technicien du fabricant de la PAC. Depuis, hormis le sempiternel problème du bruit des PAC air-eau, tout marche impeccablement bien.

Il y a un mois, un peu par hasard, j’ai cherché à savoir combien d’heures avait tourné ma PAC en une année. J’ai fouillé les menus et appelé le support, cette information peut être trouvée en regardant le nombre d’heure d’heures de fonctionnement du compresseur de la PAC. Une information supplémentaire, le nombre de démarrages, est aussi présent dans le même menu.

Un rapide calcul me fait voir que j’ai une utilisation moyenne d’environ 5h/jour (2100 heures en 400 jours) et un nombre de démarrages du compresseur qui avoisine les… 12000 ! ça fait une 30 aine de démarrages par jour.

Afin de réduire l’utilisation de la PAC, je décide de réduire la valeur de consigne de l’ECS (de 50 à 45°) et de couper totalement le chauffage.

Relevé du lendemain : 80 démarrages pour 2 heures de fonctionnement !! :P Et la sonde « mécanique » de l’accumulateur indique toujours une ECS à 53° :?: .. Je baisse la valeur de l’ECS à … 20° pour tester.

Relevé du lendemain : 80 démarrages, et toujours 2h de fonctionnement alors qu’il fait 30° dehors et que seules 4 douches ont été prises (+ un peu de vaisselle…)… Je commence à comprendre que l’on trouvait la PAC ennuyeuse et pas vraiment discrète… Elle démarrait chaque 20 minutes, pas pour longtemps, mais elle démarrait plus de 3 fois par heure !!!

Après avoir pas mal tourné avec le technicien, il s’avère qu’un réglage modifiable uniquement par un spécialiste (via un code… que j’ai bien entendu relevé et conservé ;-) )empêchait de tenir compte des valeurs que moi, utilisateur final, je lui donnais… La machine affichait bien une valeur de consigne de l’ECS de 20°, mais c’était 50° (!!!) qui était utilisé comme valeur réelle, une sorte de réglage « divin » qui rendait caducs tous les autres.

Depuis que j’ai supprimé ce réglage, j’ai remonté les valeurs de consigne à 45° (heures de confort) et 40° (heures réduites cad la nuit) et laissé le chauffage totalement coupé (malgré le mois de juillet pourri on est à 23 dans la maison et 20 dans les chambres), j’ai une NETTE baisse d’utilisation de la PAC : en trois semaines, j’ai eu au total moins de 60 démarrages (en moyenne moins de 3 par jour) et une utilisation totale d’environ 1 heure par jour ! Soit une division quasi par 30 (!!) du nombre de mises en route de la PAC, et une division par deux de sa durée d’utilisation par jour.

Bref, tout ça pour vous encourager à mettre un peu le nez dans votre pac si vous en avez une… On a souvent peur de tout casser, mais là, si j’avais pas commencé à y jeter un oeil, on aurait continué des mois (des années…?) avec une PAC qui aurait tourné tellement plus que nécessaire que ça m’angoisse rien que d’y penser ! Et si j’avais pas eu à relever le nombre d’heures d’utilisation de la PAC j’aurais rien vu : j’avais de l’eau chaude en suffisance (encore heureux…) et bien sûr ça faisait du bruit mais bon ça on le sait que les PAC air-eau sont bruyantes, comme on avait jamais eu de PAC on pouvait pas comparer…

Bref, hésitez pas à essayer de comprendre comment ça marche, vous avez tout à y gagner.

A+

Une réflexion au sujet de « PAC : essayer de comprendre comment elle fonctionne ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *